cadre   - Nous sommes le Jeudi 23 Novembre 2017 et il est 02:32
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Aude 11 - Languedoc Roussillon -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  La recherche
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 11
  avis de décès - jacques ,marie, dreyer-dufer
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
le lien n°63 sur les semaines d'information sur la santé mentale
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

Toutes les actualités Départementales mises en commun et par ordre Chronologique

des Délégations Unafam 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972



Réhabilitons leur image Mardi 23 octobre 2012
Envoyé par unafam87

Les maladies psychiques

Ensemble,
Réhabilitons leur image


Changer l'image des maladie psychiques et le regard de l'opinion publique, pour que se développe


Une réalité qui s'impose à tous
Les maladies psychiques sont une réalité qui s'impose à tous, depuis toujours.
On estime qu'il y a au minimum un million de personnes en France qui en souffrent.
C'est très certainement le cas pour quelqu'un de votre entourage, sans que vous le sachiez forcément : votre voisin, le fils de votre collègue de bureau, la femme de votre épicier, la cousine de votre meilleure amie, ce vieux copain de lycée qui ne donne plus de nouvelles.....
La plupart des malades se cachent, font silence sur ce qu'ils ont et sur ce qu'ils vivent. Certaines familles vivent repliées sur elle-mêmes, dans un isolement total et destructeur.
Est-ce normal et justifié dans une société moderne?

Pourquoi cette ignorance?
Les maladies de l'esprit souffrent d'une trés mauvaise image. Personne n'a réellement envie d'en savoir plus.
Il faut dire que la société s'est souvent emparée du langage de la psychiatrie, s'en servant pour tourner en dérision des personnes ou des situations.
L' milite pour que l'image des personnes qui souffrent de troubles psychiques change complètement :
- non seulement la société ne peut plus ignorer, ni isoler ces personnes.
- mais elle doit leur faire une place adaptée et reconnue.
Pour faciliter cette évolution, l'UNAFAM met son expérience au service de tous.

Que sont les maladies psychiques?
Ce sont des maladies qui affectent l'ensemble de la personnalité, et qui modifient de manière plus ou moins importante le jugement et le comportement. Les symptômes que ces maladies engendrent peuvent être "positifs" (hallucinations, délires...) ou "négatifs" (repli sur soi, mélancolie...)
Ces maladies sont invalidantes et génèrent un handicap social et invisible.
En France, la loi reconnaît que ces maladies provoquent un handicap, qui est appelé handicap psychique.
L' demande que les personnes qui vivent ce handicap soient respectées dans leur lutte quotidienne pour devenir et rester autonomes. Il est indispensable qu'elles puissent bénéficier de conditions de vie décentes.


Que pensez-vous de ces tranches de vie ?
Un automobiliste traverse en zigzaguant la Place de la Concorde à une heure de grande affluence. Un autre s'exclame à la cantonade, par sa vitre ouverte :
"C'est un malade mental!"
A la conférence de rédaction, deux journalistes s'accrochent sur le choix d'une photo. Le ton monte et l'une d'elles quitte la salle en claquant la porte. Le rédacteur en chef se tourne vers son voisin direct :
"Cette fille est hystérique"
Les MARTIN s'apprêtent à partir dîner chez des amis.Monsieur retourne ses poches, fouille l'appartement à la recherche des clefs de la voiture. Il se tourne vers son épouse, l'accusant de les avoir rangées. Celle-ci réplique agacée:
"Tu deviens complèrtement parano"
Monsieur Durand lit le journal. En travers de la Une, un titre explose :
"Le tour de France est schizophrène."

L' pense qu'il ne viendrait à l'esprit de personne d'exprimer du mépris pour les personnes qui souffrent dec diabèrte, de cancer, de maladies cardio-vasculaire.
L'UNAFAM demande que, par respect pour les personnes qui souffrent :
- on n'utilise pas à tort des mots qui peuvent blesser.
- on ne continue pas à discréditer leurs maladies.

Les clichés ont la vie dure...
Les personnes malades psychiques se laissent aller, elles n'ont pas de volonté...
Faux
Certes, les troubles qu'elles subissent les empêchent de mobiliser parfois certaines de leurs facultés et modifient leurs réactions. Ceci est parfois accentué par les effets secondaires des médicaments qui leur sont prescrits. Il faut savoir qu'elles vivent des sentiments d'anxiété, connaissent des moments de détresse qui les épuisent. Pour elles, vivre demande, au contraire beaucoup de volonté. La souffrance psychique qu'elles ressentent doit être mieux connue et respectée.
Il faut se méfier de ces malades, ils sont dangereux...
Faux
Les personnes malades psychiques ne sont pas plus violentes que le population en général. Certaines d'entre elles peuvent, en pèriode de crise, connaître des accès de violence. Il faut savoir que cette violence, manifestation spectaculaire de leur souffrance, est essnetiellement et d'abord tournée contre elles-mêmes. Les tentatives de suicides sont fréquentes chez cette population, beaucoup, hélas, réussissent. Il ne faut jamais oublier que, si risque il y a, il est d'abord pour les malades eux-mêmes...
Ces gens n'ont pas toute leur raison...
Faux
Cette remarque est vraie que pour ceux qui sont en état de crise. Ces moments sont rares et, pour un grand nombre de malades, leurs facultés intellectuelles sont, au contraire, très vives. Même si, à certains moments, des difficultés subsistent, ils font souvent preuve de raisonnement, d'une grande sensibilité, d'une intelligence parfois fulgurante.
Il n'y a rien à faire pour eux...
Faux
Leurs maladies sont évolutives, bien qu'il soit difficile, même pour un psychiatre expérimenté, de prévoir cette évolution. La vie d'une personne malade psychique est un parcours où alternent des moments de crise et des pèriodes plus calmes. C'est pourquoi l'UNAFAM demande pour eux un accompagnement adapté à leur situation, c'est à dire disponible au moment où ils en ont besoin, et à l'endroit qui leur convient.
L' demande qu'on ne propage plus de clichés erronés sur les maladies psychiques et les personnes qui en souffrent.
Les troubles de la psyché sont plus courantes que l'on croit. Tout citoyen doit pouvoir s'informer sur le sujet et participer à construire une image plus juste de ces maladies. L'UNAFAM pense que la connaissance que l'ont doit avoir de ces questions fait partie désormais des éléments indispensables de la vie en société.

Vous souhaitez nous aider dans cette action

Vous pouvez alors :
- téléphoner au 05 55 38 26 98
- adresser un courrier électronique à l'adresse du site Internet
:infos@unafam87.org
- réagir à cette information en activant le formulaire accessible ci-dessous

{favori}

Imprimer cette news


LE TITRE DE CETTE INFORMATION EST : Réhabilitons leur image

Information envoyée par la section unafam87

des maladies comme les autres dont l'organe affecté est le cerveau

Envoyé par inca

le 29/01/13 à 22:42

Destigmatiser les maladies psychiques, via une communication d'avantage axée sur les aspects biologiques de ces maladies. Avec les connaissances médicales validées à ce jour via un vocabulaire simple pour faciliter la copréhension.


Vous pouvez répondre et réagir .........Votre texte sera placé ici après validation par le webmestre

Avec le formulaire ci-dessous

Pseudo :

Email :

Titre :

Commentaire :

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Aude 11 - Région Languedoc Roussillon
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales