cadre   - Nous sommes le Samedi 22 Septembre 2018 et il est 15:44
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Aude 11 - Languedoc Roussillon -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  La recherche
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 11
  avis de décès - jacques ,marie, dreyer-dufer
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
concert abbatiale solignac
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d

QUELQUES ACTUALITES NATIONALES CONCERNANT LES MALADIES PSYCHIQUES

visibles sur les sites des délégations UNAFAM 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972

Franco Basaglia    Thomas More   Delacroix   Machiavel      Pinel visitant les aliénés   Le Politique de Platon   Lucien Bonnafé le désaliéniste   l'Assemblée Nationale        

L'Algérien tué par la police souffrait de troubles psychiatriques 3 août 2007

L'homme a été tué par balles vendredi lors d'un contrôle d'identité. L'hypothèse de la légitime défense reste privilégiée.

L'Algérien tué par balles vendredi par la police lors d'un contrôle d'identité gare du Nord à Paris souffrait de troubles psychiatriques et avait été interné à plusieurs reprises, notamment après une tentative de suicide, a-t-on appris lundi 30 juillet de sources proches du dossier.


SUITE DE L'INFORMATION

Selon ces mêmes sources, l'homme âgé de 40 ans, qui habitait chez ses parents à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), avait été hospitalisé en 2005 en Algérie. Son père avait déposé une main courante en 2005 pour signaler cet internement afin de permettre une prise en charge en France.
En séjour régulier en France, l'homme avait été admis à la Maison de Santé d'Epinay fin 2005 parce qu'il refusait de s'alimenter, puis, début 2007, il avait séjourné à la Maison de Santé de l'hôpital Lafontaine à Saint-Denis pour une tentative de suicide par absorption de médicaments et d'alcool.
Dans un communiqué, le procureur de la République de Paris avait précisé samedi que l'homme, inconnu des services de police, était en revanche "connu pour des antécédents d'ordre psychiatrique", sans autre précision.

Légitime défense


Les quatre fonctionnaires du Service régional de la police des transports (SRPT) avaient "remarqué à plusieurs reprises un homme assis, prostré, sur les marches de l'escalier", selon la même source.
Selon ces policiers, l'homme les avait suivis dans un premier temps mais avait ensuite tiré sur un des policiers avec un pistolet à grenaille, sans l'atteindre. L'existence d'un second coup de feu n'est pas confirmée. Les policiers l'ont alors mortellement blessé à la jambe et au thorax.
Le parquet de Paris avait indiqué que l'hypothèse de la légitime défense était privilégiée en l'état des investigations. Mais l'enquête doit se poursuivre notamment avec l'autopsie de la victime et une expertise technique des armes des policiers.
Les policiers ont été entendus vendredi soir par l'Inspection générale des services (IGS, police des polices). Parallèlement, une enquête a été confiée à la brigade criminelle.

 

 

Imprimer cette news



bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Aude 11 - Région Languedoc Roussillon
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales