cadre   - Nous sommes le Dimanche 17 Décembre 2017 et il est 18:34
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Aude 11 - Languedoc Roussillon -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  La recherche
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 11
  avis de décès - jacques ,marie, dreyer-dufer
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
nouveau local
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
Bonjour,
Ce forum est ouvert à tous. Nous nous réservons le droit sans préavis et sans justification de supprimer tout message que n'aurait pas sa place ici. Les responsables de ce site ne peuvent être tenus pour responsable des informations que vous publiez ainsi que de l'utlisation qui en est faite. Ceci doit être un lieu de débat permettant à chacun d'enrichir sa réflexion et sa connaissance des sujets abordés, dans le respect des opinions et du savoir des uns et des autres. Alors à vos claviers...
Afin d'éviter tout problème avec des messages à caractère illégal (racistes, etc ...), votre adresse IP est gardée avec votre message. Elle n'est visible que par vous.
Votre adresse IP est 54.221.76.68
.

Jacques webmaster du site www.unafam11.org.

   FORUM commun aux 02 - 11 - 16 - 17 - 19 - 21 - 23 - 30 - 34 - 39 - 41 - 48 - 58 - 66 - 71 - 80 - 84 - 87 - 89 - 972        POSTER un SUJET        Retour à la liste des sujets

::SUJET::   Help!
courage
      Merci Babette
           Bonne année Pierre
                Bonne année Babette
                     Bonne année Babette, suite
                          Bonne année aussi
                               Bonjour Babette ...
                                    bonjour Pierre
                                         suite
                                              bonjour Pierre
                                                   Merci Babette
                                                        Cher Pierre



SUJET : Help!
Envoyé par Pierre le 28/12/06 à 10:06 (répondre)
Je viens sur ce forum dans l'espoir d'y rencontrer des compagnes, compagnons de galère qui pourraient m'envoyer une bouée de sauvetage...Nous sommes , ma femme et moi, en pleine dérive, sans aucun îlot en vue sur lequel accoster...
En quelques mot voilà la situation...Jean, notre fils et Marie sa compagne, tous deux souffrant de troubles shyzophréniques sont hébergés chez nous,depuis Juillet dernier,ils ont précédemment, pendant 6 mois , occupé un logement et travaillé en CAE, mais l'alcool et le canabis ont eu raison de leurs bonnes intentions, la situation s'est rapidement dégradé, matelas brûlé, porte casséé voiture accidentée , CB volée, argent volé...dépose d'une plainte en gendarmerie ...crainte de représaille...refuge chez nous avec comme contrat de départ:pas d'alcool, pas de cannabis...contrat tenue scupuleusement par Marie pendant 4 mois qui a pris de sa propre initiative de l'espéral,et a tenté avec courage et tenacité,de juguler les écarts de Jean...a la suite d'une tentative malheureuse de réinsertion professionnelle, ils se sont remis à boire et à fumer depuis un mois ...la situation s'est rapidement dégradé...j'ai réagi avec colére leur demandant de se trouver un logement le plus vite possible...la réponse a été immédiate...prise massive d'alcool...agressivité verbale, provocations diverses...nous sommes passés à deux doigts d'une agression physique par notre fils...
Actuellement la situation est très tendue, pour nous c'est invivable, ils sortent pour s'approvisionner, montent leurs provisions en cachette dans leur chambre, y restent toute la journée enfermée, ne déscendent que pour les repas dans un état pitoyable , la nuit ils se relévent pour vider le frigo...les interdits sont respectés un jour ou deux puis ça recommence...les cadeaux de Noël n'ont rien changé...de bonnes âmes nous disent "ils faut les mettre à la porte..."...il faut les faire hospitaliser"...nous, on ne peut pas les mettre à la porte en plein hiver dans l'état où ils sont...on ne peut plus les garder dans ces conditions...on ne peut pas traiter le problème en interne...le milieu hospitalier informé de la situation a répondu:"j'espére que ça va s'arranger, ..." il y a des moments de dialogue le matin à jeun..des moments d'affection partagée , des moments de haine....ce matin notre fille leur a parlé..."oui tu as raison, on déconne, on va prendre de l'espéral ce matin..."...Marie va chez le coiffeur se faire faire une couleur et une coupe que nous lui avons offerts...un peu d'espoir pour nous...la situation se normalise...pour combien d'heures?
je reste d'un optimisme inébranlable...je pense qu'à plusieurs on est moins bête, d'où ce message...qui sera suivi de contact avec les services sociaux qui suivent(????) Marie, les psy concernés(???), les amis de L'UNAFAM sans qui on aurait déjà croulé...soyons créatifs...vous qui savez de quoi je parle , si vous avez des idées....Amitiés à vous .Pierre


( répondre à ce sujet )
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: courage
Envoyé par babette le 30/12/06 à 14:53 (répondre)
Cher Pierre
Je n'ai pas vraiment de solution pour vous, mais sachez que je vous apporte tout mon soutien. Une amie, aynt les mêmes problèmes avec ses propres enfants vient de passer qq jours chez moi. Et malgré tout l'amour qu'elle peut leur donner la situation ne s'arrange pas. Le père est complètement absent et vous vous êtes deux. Ayez du courage et de la force, vous serez récompensez, que vous dire vraiment? Moi-même ai beaucoup soufert. J'ai arrêté l'alcool il y a 20 ans et non seuleument je n'en ai plus le désir-de boire- mais j'en éprouve un profond dégout. Les médicaments, l'éspéral et autres, j'ai connu....ce que je peux vous dire c'et qu'aujourd'hui je ne prends aucun médicaments, que je suis "heureuse", que je réalisent mes désirs de jeunesse, que moi-même j'aide et écoute enfin ceux qui sont en souffrance et que j'en éprouve des sentiments profonds et admirables. ET QUE UNE CHOSE DONT JE SUIS SURE, C'EST QUE SI JE N'AVAIS PAS ETE ENTOURE D'AMOUR, JE N'AURAIS JAMAIS ETE GUERIE. Sachez aussi que ces gens en souffrance, il y en a et de plus en plus. Car la société nous offre bien peu et surtout pas d'amour et ce n'est pas par elle qu'il passe. Les gens qui n'y sont pas indifférents en souffrent et bien souvent ce sont les drogues qui sont l'échapatoire. Alors il faut du temps, oui, beaucoup de solitude d'imcompréhension, mais l'amour et la reconnaissance qu'il y a au bout de ce long chemin nous récompensent, que ce soient vous les parents ou nous les enfants.....Oui, l'UNAFAM et tous sont là, leur avez-vous parlez des GEM à vos enfants? Autrement sachez que la vie c'est l'AMOUR et rien d'autre, vraiment. Alors je vous embrassent et vous souhaite à tous les deux et bien sur à vos enfants mes meilleurs voeux. Babette


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci Babette
Envoyé par pierre le 30/12/06 à 20:23 (répondre)
Merci beaucoup Babette, merci de nous parler de "l'intérieur" du problème et nous rappeler ce que l'on a tendance à oublier...c'est par l'affection, la reconnaissance de la souffrance, de la maladie qu'il faut se positionner...et ce n'est pas facile...mon histoire familiale personnelle fait que je reagis par l'agressivité et les menaces à l'alcoolisme de mon fils...et l'expérience montre à chaque fois que ce n'est pas ce qu'il faut faire...l'entourage malheureusement n'est pas toujours là pour nous aider, avec des remarques du type :"ils vous manipulent...ils se moquent de vous...vous êtes trop compréhensifs..." ce qui ne fait que monter la mayonnaise...alors que des paroles apaisantes " qu'est-ce qui t'arrive?...j'ai du mal à te reconnaître...qu'est-ce qu'on peut faire pour t'aider?..." permettent de faire tomber les tensions et de renouer le dialogue...pour un moment ...
Je compte beaucoup sur le Gem, qui va ouvrir dans quelques jours, j'ai participé activement à sa mise en place ainsi qu'au projet de SAMSHA déjà validé...



(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonne année Pierre
Envoyé par babette le 01/01/07 à 08:36 (répondre)
Cher Pierre
J'espère, malgré toutes les épreuves que vous dvez endurer que vous avez eu, ne serait-ce que qq instants de bonheur avec les votres, le soir du réveillon. Je n'ai pas eut ce bonheur d'être soutenue par ma famille, lorsque j'étais malade, j'allais dans ma famille aux fêtes de fin d'année, mais il y a des grands buveurs dans ma famille, je dirais même un père (qui a disparu) et mon frère
(à la sensibilité extreme et que j'aime de tout mon coeur malgré l'alcool)
qui sont et-ou étaient dépendant. C'était très dur quand j'étais en souffrance et tentait d'arrêter ce fléau. Mon père était "un vrai russe", tel que vulgairement, on peut se l'imaginer; grand buveur, grand homme aussi et grand artiste....Il y a une dizaine d'année, j'avais fortement conseillée à mon frère d'arrêter l'alcool et comme cadeau (qui était grand à mes yeux puisque j'avais très peu d'argent) lui avait offert une cure de désintoxication....Résultat; je ne l'ai plus revu durant longtemps. Alors, comme je désirais le voir (des 5 enfants, c'est lui qui m'est le plus proche, alors, que faire?)je l'avais de nouveau contacter et inviter en lui disant qu'il pourrait boire en ma compagnie. Alors il est revenu, durant les vacances, mais il a du beaucoup réfléchir car il boit beaucoup moins durant ses séjours, vraiment. Maintenant, quand est-ce qu'il se fera soigner, je ne sais pas. Mais il sait que je serai toujours à ses côtés, et suis prête a sacrifier ou donner et de tout mon coeur, beaucoup de temps pour l'aider, et même tout mon temps s'il prenait la décision de s'en sortir. Nous avons passez un réveillon sans alcool, en fait j'avais acheté du bon vin pour mon ami, mais il a oublié d'en boire!! Quand au GEM, je travaille à Lesseps-Montpellier et il si passent pleins de bonnes choses..Voilà, un p'tit bout de ma vie. Je ne sais rien de ce projet SAMSHA....Je vous embrasse ainsi que toute l'équipe de l'UNAFAM et évidemment, tous ceux qui sont en souffrance. Tout mon amour à tous. Babette


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonne année Babette
Envoyé par Pierre le 01/01/07 à 20:43 (répondre)
Bonjour Babette et merci pour vos chaleureux messages...
Votre témoignage m'est d'un grand réconfort...je reste persuadé que le témoignage de personnes qui ont connu la dépendance à l'alcool est précieux...pardonnez moi mais j'ai encore des tas de questions à vous poser...Pensez vous que les personnes dépendantes peuvent gérer leur consommation? c'est ce qu'essaie de faire mon fils mais chaque fois il se laisse envahir , boit seul dès le matin et parait centrer toute son énergie autour de l'alcool...Que pensez vous des AA? Mon fils ne boit pas de grandes quantités d'alcool, il a un taux de transaminases correct, mais l'alcool qu'il boit, modifie très vite son comportement, il devient agressif, méconnaissable...et c'est très déstabilisant...
Ces fêtes se sont bien passés et ce fut un bonheur pour tout le monde...il a repris de l'espéral...nous , nous avons développé la capacité à profiter au maximun des moments d'accalmie, mais il arrive aussi que dans ces moments là, "ça déborde",le trop plein d'émotion contenue s'évacue presque à l'improviste...
Le Samsha est un dispositif médicaux social d'intervention à domicile ( aide en tout genre, accompagnement vers les soins pour les personnes isolées... etc)très complémentaires des GEM...Une enveloppe budgétaire a été débloqué en 2006 pour la création de SAMSAH spécialisés dans l'accompagnement des maladies Psychiques, ils sont financés , 75% par la DASS, 25% par le Conseil Général. Dans notre département , c'est le conseil Général qui en retarde la mise en place faute de crédit...


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonne année Babette, suite
Envoyé par Pierre le 01/01/07 à 20:50 (répondre)
ceci est la suite du message précédent, c'est la deuxième fois que mon message est coupé avant que je l'ai terminé...
Juste quelques mots pour vous souhaiter Babette une année 2007 faite d'espérances et de petits et grands bonheurs pour vous et vos proches.
Je vous embrasse Pierre


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonne année aussi
Envoyé par Babette le 01/01/07 à 23:59 (répondre)
Cher Pierre. Je vien de vous répoondre durant 15 mn et tout est partit..... Je vous disais qu'il était dur de gérer sa consommation d'alcool lorsque l'on est dépendant, sauf si on est investit dans une activité (travail par ex.), ce qui est le cas de mon frère ou moi à une époque. Par contre, mon frère ne fait pas de mélanges (alcool, cannabis et/ou médicaments) contrtairement à votre enfant ou à moi-même il y a 25 ans à peu prés). Et les mélanges c'est encore pire, il arrive des moments ou on ne sait plus ce qu'on fait ni ce qu'on prends, et il me semble (c'était mon cas) que les doses grimpent facilement sans qu'on ne s"en rendent compte. Je n'essaie pas de vous effrayer mais malheuresement je crois que tous ceux qui font ces mélanges explosifs sont concernés. Je ne sais si vous pouvez vous, gérer au moins les doses de médicaments que prends votre fils, je crois que ca serait bien. J'avais eu un accident avec ses mélanges, je m'en suis très bien sortit mais il faut faire attention, on prends bien plus de risques. Quand aux AA, oui, il me semble que c'est une très bonne scructure et j'ai vu pas mal de personnes s'en sortir grace à eux, mais j'ai du aller à 3 ou 4 réunions donc ce n'est pas par là que je m'en suis sortie. Votre fils est-il allé à une de leurs réunions? Et si oui, qu'à t'il ressentit? C'est important de savoir si ils ont eut un impact sur lui. Je souhaite pour vous ce qu'il y a de mieux pour cette nouvelle année et que votre fils (car c'est avant tout à lui de prendre conscience de son mal-être, et c'est déjà la voix vers la guérison il me semble), donc que votre fils guérisse au plus vite de tous ses maux.
Bien à vous. Babette


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Bonjour Babette ...
Envoyé par Pierre le 03/01/07 à 20:10 (répondre)
Bonjour Babette ...Jean a conscience de son mal-être mais il pense pouvoir gérer sa consommation, et il y arrive un certain temps, puis il suffit d'une contrariété, d'un stress et c'est la débandade...les AA, je vais lui conseiller d'y aller...quant à moi, je vais aller rencontrer des groupes de proches d'alcooliques, car il faut que j'arrive à surmonter cette agressivité qui m'envahit quand je les vois saouls...
Jean et Marie souffrent de troubles schyzophréniques, peut-on espérer une guérison? ensemble ils ont une grande complicité, des moments de bonheur, souvent ils s'entr'aident, parfois je me dis qu'ils se tirent vers le bas...qu'ils ne s'en tireront pas ensemble...mais je me défends d'intervenir , leur relation ne me regarde pas...
Cordialement à vous Piere


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour Pierre
Envoyé par babette le 04/01/07 à 06:33 (répondre)
C'est très beau Pierre le respect que vous avez vis-à-vis de vos enfants d'autant plus que ça ne doit pas être facile, je crois que chacun en a conscience sur ce forum. La schizophrénie, je ne connais pas, mais je vous promets que je prendrais un peu de temps pour chercher des infos sur la maladie? Je ne sais pas grand chose de cette maladie a part que lors de mes hospitalisations j'ai rencontré plusieurs types de schizophrénie, des cas graves avec hallucinations visuelles ou des cas stabilisés ou la maladie était invisible jusqu'à que ceux 'étant atteints" en parlent d'eux-mêmes, je crois que l) on parle de stabilisation. En tout cas, je ne veux pas vous effrayer mais he suis tenter de dire qu'un couple dont les 2 individus se droguent, ce n'est pas très bien, en tout cas, c'est ainsi que je l'ai vécu à travers mes rencontres lors d'hospitalisations....Il faut que les 2 personnes décident d'arrêter la drogue (avec tout ce que cela implique), si une seule personne le décide et que la seconde "continue", il faudra une sacrée volonté pour que cette 1ere personne y arrive sans être tenter, et c'est déjà difficile pour une....Alors pour 2!!!Vous ne croyez pas?J'ai de la chance de ne plus être tenter depuis de nombreuses années, même par les drogues les plus douces comme le cannabis, car mon ami n'a jamais touché à aucune drogue, mais vra


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: suite
Envoyé par babette le 04/01/07 à 06:44 (répondre)
ouf, j'ai cru que tout avait été effacé....Donc oui, en fait, c'est beaucoup plus simple pour moi, je ne me pose plus de question autour de la drogue puisque je ne suis plus tentée, et même l'alcool que je vois rarement sur la table mais dont j'ai un dégout certain et depuis longtemps, comme je vous l'avais déjà dit. Il faut dire que très jeune je suis allée très loin avec. Voilà Pierre, je vous dis ce que je pense. je vis depuis plus de 10 ans avec cette personne, une grande chance car il est adorable et plein d'amour, et c'est une grande joie de vivre sans addiction aucune, vraiment. Bien à vous.


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: bonjour Pierre
Envoyé par babette le 05/01/07 à 07:34 (répondre)
Bonjour Pierre. Je ne sais pas si je fais bien mais j'ai trouvé des infos qui pourraient vous concerner sur des forums, par ex. sur; http://forum.doctissimo.fr/sante/alcool-tabac-drogues/liste_sujet-1.htm, vous pouvez épluchez ce forum aussi, géré par des psys, ou on parle de guérison; http://www.alterpsy.org/forums/ ou encore celui-ci; http://www.jetaide.com/index/f79/ qui parle de dépendance ou autre.
Il y a beaucoup de forums, c'est à prendre ou à laisser et il ne faut surtout pas prendre à la lettre ce que chacun y dit, c'est le danger d'internet...En ce qui concerne votre fils, vous pourez y trouvez des infos ou vous le reconnaitrez, que vous dire.
Quand à l'alcool, n'hésitez pas à me poser des questions. Bien à vous


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Merci Babette
Envoyé par Pierre le 05/01/07 à 08:48 (répondre)
Merci pour vos infos concernant les forums...
Votre expérience de personne dépendante qui s'en est sorti est riche d'enseignement...Tout ce que vous pourrez me dire sur ce que vous attendiez de vos proches quand vous buviez, m'interesse. Avec le recul de 20 ans d'abstinence, peut-être avez-vous des idées sur ce que les parents doivent faire ou ne pas faire pour aider leur enfant...J'espère ne pas abuser de votre disponibilité...Merci encore.
Cordialement Pierre


(répondre à ce message)
   RETOUR A LA LISTE DES SUJETS.


::TITRE DU SUJET CHOISI::   Help!

    
   RETOUR POUR LIRE OU RELIRE LE SUJET ET VOIR L'ARBORESCENCE DE TOUTES LES REPONSES
 

 

 

::REPONSE:: Cher Pierre
Envoyé par babette le 07/01/07 à 05:57 (répondre)
Bonjour Pierre. C'est avec grand plaisir que je répondrai à vos questions. Ce n'est pas du côté de ma famille que j'ai été aidé, au contraire, je vous en avais déjà parlé. Ce sont, je crois 2 personnes qui ont su me donner beaucoup d'amour. Babette


(répondre à ce message)

Afficher les messages : à plat - imbriqués

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Aude 11 - Région Languedoc Roussillon
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales