cadre   - Nous sommes le Dimanche 24 Septembre 2017 et il est 10:40
 
"Aider les familles et amis de malades psychiques"
UNION NATIONALE DE FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES MALADES ET/OU HANDICAPEES PSYCHIQUES
UNAFAM
- UNAFAM - Délégation Aude 11 - Languedoc Roussillon -
-Association reconnue d'utilité publique-
   
bloc_h_g Menu général bloc_h_d
  Retour à l'accueil
  Urgence:joindre qui?
  Laisser un message
  Qui sommes nous ?
  Des témoignages
  Ressources
  La recherche
  Insertion et Travail
  Groupe de parole
  Notre région
  Les sites UNAFAM
  Liens utiles
  Espace GEM ou Club
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les dernières actualités bloc_h_d
  Les actualités du 11
  avis de décès - jacques ,marie, dreyer-dufer
  les nationales...
avis de décès - jacques dreyer-dufer unafam11
  Les départementales
le choc des mots
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Les utilitaires du site bloc_h_d
  Mises à jour du site

  Moteur de recherche
  Le plan du site
  Les pages préférées
  Les pages sonorisées
bloc_b_g bloc_b_d
bloc_h_g Accès réservé bloc_h_d



bloc_h_g bloc_h_d
    page témoignage - Délégation Aude 11 - région Languedoc Roussillon


Maladie et célébrités






Maladie et célébrités Adolf Wölfli

Origine de l'article : section unafam11 - Courriel : infos@unafam11.org

cette page est sonorisée, allumer vos haut-parleurs si vous le désirez...

Luc Beausejour au clavecin dans "Tambourin" de RAMEAU






Adolf Wölfli
(1864-1930)




Interné en 1895 à l'age de 31 ans à l'hôpital psychiatrique de la Waldau, à Berne, il y restera jusqu'à la fin de sa vie.



La "seconde existence" d’Adolf Wölfli commence alors :

Les cinq premières années de son internement, son état mental empire, il souffre de nombreuses crises d’hallucinations.

Souvent violent, il passe de longues périodes en chambre d’isolement.

En 1899, il enfonce la porte de sa cellule et casse une fenêtre. Est-ce pour s’enfuir ? Il le "pourrait", mais ne le fait pas.




Il commence à dessiner à écrire et composer de la musique vers 1900.

Au départ, on ne lui octroie qu’un crayon neuf par semaine et quelques feuilles de papier journal.

En décembre 1908, un jeune assistant Walter Morgenthaler arrive à l’hôpital, s’intéresse à lui, à son travail et le considère alors comme un artiste à part entière.




Adolf Wölfli rédige en outre une biographie imaginaire de 25.000 pages ("Du berceau au tombeau, ou prière à la malédiction pour le labeur et la sueur, la souffrance et le tourment") où sont exposées de nombreuses théories scientifiques et religieuses.

Wölfli a créé un monde autarcique et codifié qui semble pouvoir être cohérent dans sa complexité.

De nombreux auteurs, musiciens ou écrivains, fascinés par son oeuvre, ont tenté avec plus ou moins de succès de l'adapter.

Les notions optique, esthétique, idéologique et culturelle, qui sont au coeur de notre perception, vacillent.






Affichage de la mise en page prévue pour impression affichage prévu pour imprimer cette page

bloc_b_g bloc_b_d
 
Copyright © 2005-2015 Site - UNAFAM - Délégation Aude 11 - Région Languedoc Roussillon
Groupe de sites conçu et développé par Jacques DREYER-DUFER bénévole UNAFAM        Voir les autres sites du groupe        Mentions légales